UNE VIE (de Maupassant ou Heldenleben?) Episode 1

harpe papyrus_2
Une vie est faite de rencontres, de liens que l’on tisse avec les êtres, de ponts que l’on bâtit entre toutes choses…
MERCI à tous ces êtres chers qui m’ont guidée depuis l’âge de 6 ans quand je rêvais d’être musicienne, après avoir dansé sur « Le beau Danube Bleu » en 3ème maternelle !
Thérèse HANSEN qui posa mes doigts sur les cordes de la harpe, dans la tradition d’HASSELMANS et d’Henriette RENIE, au Conservatoire National de Région de REIMS, ville où je suis née, sous le regard malicieux de l’Ange au sourire juché sur le portail de la cathédrale depuis des siècles en rêvant d’une coupe de champagne.(Krug, Billecart ou Dom Perrignon…)

Cathédrale de REIMS- Ange de l'Annonciation, dit l'Ange au sourire.

Cathédrale de REIMS- Ange de l’Annonciation, dit l’Ange au sourire.

Brigitte SYLVESTRE qui lui succéda et qui me fit travailler la Sequenza de Berio à 16 ans…
Pierre PENASSOU, violoncelliste du quatuor PARRENIN, figure musicale forte de cette moitié du XXè siècle, adorateur de BARTOK, jouant XENAKIS avec le même bonheur que « La grande Fugue » ou les 7 Dernières Paroles du Christ de Haydn. Professeur enflammé, friand de bonne cuisine, qui nous faisait jouer « dans l’aloyau » !
Francis PIERRE, son ami du Domaine Musical, dans le sillage de Pierre BOULEZ et Luciano BERIO, pionnier en musique contemporaine, harpiste de l’Orchestre de Paris, collectionneur de tous les traits d’orchestre et des tickets de péage…,que j’allais trouver à l’ENM de Paris-Créteil, et qui me dévoila les secrets des enharmonies, des doigtés « malins », (de comment sortir des autoroutes françaises sans payer) de la sonate de Debussy et de tous les traits d’orchestre « injouables »…
Fabrice PIERRE, son fils, harpiste génial et chef d’orchestre (menant la double carrière dite de « pierre ») qui m’a aidé à préparer le 2ème concours international M-A Cazzala à GARGILESSE (FR)
Pierre JAMET, le Maître bien aimé, mémoire vivante de ce début du 2Oè siècle (qui nous raconta toutes ses rencontres: Debussy, Honneger, Milhaud et tous les autres…,son Quintette instrumental de Paris, ses débuts à la harpe chromatique…) avec qui j’ai eu l’immense chance de travailler à la fin de sa vie, qui m’a confirmé que le legato était possible à la harpe…( à condition d’appuyer sur les cordes)

Gargilesse(FR) cours d'été avec Pierre JAMET

Gargilesse(FR) cours d’été avec Pierre JAMET

à suivre…
Annie dessin Herbert_2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s